[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] []
[MUTUELLE SANTE]
[info_par_themes]
[le CHSCT]
[le CTE]
[Les CAPL ou CAPD]
[Vos droits]
[DECRETS_LOIS]
[reserve adhérents]
[reserve adherents]
[Reserve_Adherents]
[syndicat_fo]
[PROTECTION JURIDIQUE]
[Adhérer à FORCE OUVRIERE]
[]
[AFOC]
[CGOS]
[FO SANTE 67]
[CAMARADES]
[webmaster]
[]

A.N.F.H.


Agence Nationale de la Formation Hospitalière

Pour Force Ouvrière, chaque agent doit pouvoir disposer, par la formation professionnelle continue, des moyens d'accéder à une promotion professionnelle, véritable ascenceur social lui ouvrant des perspectives de carrière, de salaire et d'emploi.

Le plan de formation prévu dans le Décret du 21 août 2008 sur la Formation professionnelle tout au Long de la Vie (demandes individuelles, formations institutionnelles et obligatoires, projets de Service et de Pôles) est mis sur pied chaque année :

Action de préparation aux concours et examens

Accès à un grade supérieur ou à autre corps, entrée en école préparatoire à un emploi de la Fonction Publique Hospitalière.

Etudes promotionnelles

Accès aux diplômes ou certificats du secteur sanitaire et social tels DEAS, DE Infirmier ou de masseur kinésithérapeute, diplôme de Cadre de Santé
=> engagement de servir (3 fois la durée de la formation, dans la Fonction Publique, maxi 5 ans)

Actions d'adaptations à l'emploi

Faciliter la titularisation, l’accès à un nouvel emploi, le maintien de la qualification requise ou le perfectionnement dans l’emploi occupé.

Actions de conversion

Accès à des emplois différents en cours de carrière, changement de filière professionnelle.

Droit individuel à la formation (D.I.F.)

de 20h par an et par agent, limité à 120h au cumul, mobilisable par l’agent pour : la préparation à un examen ou à un concours, Bilan de Compétences, V.A.E, Action d’adaptation prévisible de l’emploi, Développement des connaissances et des compétences
=> convention à signer avec l’établissement.

L’ANFH gère également en parallèle les dispositifs du Congé de Formation Professionnelle (CFP) dans lequel sont inclus les dossiers de Bilan de Compétences et de V.A.E pour l’ensemble des établissements du Poitou-Charentes.

Le congé de formation professionnelle (C.F.P.)

Il est à l’initiative de l’agent, pour suivre à titre individuel, des formations distinctes de celles prévues au Plan de Formation.
Lorsqu’il est accepté par l’A.N.F.H., l’agent est placé en C.F.P., dont la durée ne doit excéder 3 ans sur l’ensemble de la carrière.

L’agent perçoit une indemnité mensuelle égale à 85% de la première ligne de son salaire brut (plafonnée à hauteur de l’indice brut 650) ainsi qu’une indemnité de résidence (hébergement, déplacements, repas) pour les seuls jours de formation.

L’engagement de servir, prévu par les textes, reste très théorique et peut être arbitré par le Directeur et en CAPL. Si l’agent est de catégorie C, l’indemnité de salaire est basée sur 100% de son dernier salaire brut.

Sa durée du versement est de 12 mois (en continu ou en discontinu). Toutefois, si la formation est d’une durée effective égale ou supérieure à 2 ans, l’agent peut être indemnisé au-delà, dans la limite de 24 mois ; dans ce cas, un agent de catégorie (voit son indemnité baisser à 85% du cas général au-delà de la 1ère année).

Le bilan de compétence (B.C.)

C’est une prestation qui permet à l’agent d’analyser, à son initiative, ses compétences professionnelles ainsi que ses aptitudes et motivations.

Il peut aider à définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation, l’accès à un diplôme ou certificat précis.

Un congé est prévu pour réaliser ce bilan, dont la durée maximale est de 24 heures, réparties en plusieurs séances de travail. Il peut être pris en charge par les fonds de C.F.P. Le Bilan de Compétence reste la pleine propriété de l’agent qui en a fait la demande.
Une synthèse est établie afin de servir d’éventuel appui auprès d’interlocuteurs divers. Il n’y a pas d’obligation à la communiquer à l’employeur mais, si le Bilan débouche sur une Etude Promotionnelle ou sur un demande éligible au Plan de Formation, il est sans doute judicieux de prendre contact avec la DRH de son établissement et d’en faire référence.

La validation des acquis de l'expérience (V.A.E.)

C’est faire valider son expérience professionnelle en vue de l’acquisition d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification.

Ce droit, à l’initiative de l’agent, est accessible dès justification de 3 ans de présence sur l’établissement (en continu ou non). Sont concernées les formations : d’A.S, A.P, Préparateur en Pharmacie Hospitalière, IBODE, A.V.S, Médiateur Familial... et tous les diplômes de l’Education Nationale.

  

Amet

Sit

Dolor

Ipsum

Lorem

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

nisi ut aliquip ex ea commodo consequat

quis nostrud exerci tution ullam corper suscipit lobortis

Ut wisis enim ad minim veniam

St lacreet dolore magna aliguam

Sed diem nonummy nibh euismod tincidunt

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer